Le métier de professeur coiffure

Métier


Le professeur exerce dans un établissement secondaire, au sein d'une équipe pédagogique. Il participe à la conception du projet pédagogique de l’établissement et à sa mise en œuvre. Avec d’autres personnels d'enseignement, d'éducation et d'orientation, il assure un suivi d'orientation et d'insertion des élèves.
En classe, il a pour mission de faire acquérir des connaissances et des savoir-faire dans sa discipline : français, mathématiques, histoire-géographie, langue vivante… Il doit instruire les élèves, contribue à leur éducation et les prépare à la citoyenneté.
Le temps de travail hebdomadaire d'un professeur certifié est de 18h par semaine (20h pour les disciplines artistiques). Les agrégés, eux, assurent 15h de cours par semaine dans les disciplines littéraires, scientifiques et techniques, et 17h dans les disciplines artistiques et sportives.

Qualités requises

Pour être professeur de coiffure, il faut allier les qualités techniques d’un niveau BP très expérimenté :le professeur de coiffure est d’abord un excellent technicien, maîtrisant parfaitement les connaissances qu’il enseigne. Mais face à des classes de vingt élèves ou plus, et autant de personnalités et de niveaux différents, sans compter les degrés de motivation et de maturité variés, de nombreuses autres qualités personnelles sont requises ! Il s'agit d'être à la fois enthousiaste et rigoureux dans ses cours, capable de souplesse , de fermeté et de patience ! Il faut posséder une bonne santé nerveuse et une solide résistance physique, adapter ses connaissances à ses élèves, arriver à comprendre pourquoi ils butent sur un problème, quitte à remettre en cause ses méthodes. Aimer la coiffure et la maîtriser ne suffit pas : le professeur doit savoir accrocher son auditoire et expliquer les choses clairement. Mais la capacité à transmettre ses savoirs et sa passion et la confiance en soi s'acquièrent aussi avec la pratique.

Formations et diplômes

- Pour enseigner dans un CFA : Il faut obligatoirement un BP + 7 ans d’expérience (ce peut être une expérience de chef d’entreprise ou de salarié), ou bien un BMS niveau 3 + 5ans d’expérience Pour mémoire , le BMS niveau 3 (équivalent bac +2) est la nouvelle appellation du Brevet de maîtrise depuis 2010, qui s’appelait avant cette date le BM niveau 4 (niveau bac) A noter : Souvent les CFA préfèrent les candidatures possédant le BMS niveau 3 car il contient des modules pédagogiques sur la transmission des savoirs. - Pour enseigner en lycée professionnel : Il faut obligatoirement posséder soit un BP + 7 ans d’expérience, soit un BM niveau 3 + 5ans d’expérience , et passer le CAPLP (Certificat d’aptitude au Professorat de Lycée Professionnel, l’équivalent du CAPES) Descriptif des épreuves du CAPLP externe et du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement privé (Cafep) correspondant section esthétique-cosmétique Epreuve d’admissibilité - Epreuve de synthèse Durée : 5 heures Coefficient 3 L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude d'une question issue du secteur de la cosméto-biologie. Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve peut être commun avec celui de la première épreuve du concours externe de recrutement de professeurs certifiés dans la section correspondante du Capet. - Étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation Durée : 5 heures Coefficient 3 L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de solutions technologiques ou d'établir un projet de protocole ou d'organisation dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur de l'esthétique-cosmétique. Épreuves d'admission Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel Durée des travaux pratiques : 4 heures. Durée de la préparation de l'exposé : 1 heure. Durée de l'exposé : 30 minutes. Durée de l'entretien : 30 minutes. Coefficient 3 L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, en fonction d'un objectif pédagogique imposé et d'un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à une ou des techniques de soins esthétiques et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury. La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée. Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter la démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence. Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée. Épreuve sur dossier comportant deux parties Durée de la préparation : 1 heure 30 minutes. Durée totale de l'épreuve : 1 heure. Coefficient 3 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. Première partie : soutenance d'un dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans l'un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien avec le jury (14 points) Durée de la présentation : 20 minutes maximum ; Durée de l'entretien avec le jury : 20 minutes L'épreuve porte sur les programmes des lycées professionnels et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs. L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement. En utilisant les moyens courants de communication (vidéo projecteur et informatique associée disponibles sur le lieu du concours), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles. Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée professionnel. Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission. Seconde partie : interrogation portant sur la compétence "Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable" (6 points) Durée de la présentation : 10 minutes , Durée de l'entretien avec le jury : 10 minutes Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document contenu dans le dossier remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier. L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes. Le CAPLP se prépare à l'IUFM. La liste des IUFM préparant dans votre section est disponible sur Internet. - Pour enseigner en centre de formations adultes privés Aucune obligation légale. Les Ecoles ou centre de formation privés choisissent librement leur enseignants en fonction de leur expérience.

Perspectives d'évolution

Un professeur expérimenté pourra prétendre pendre des responsabilités plus large au sein de l’ établissement où il enseigne. Ou bien il pourra être tenté d’ évoluer vers la formation permanente ( en académie , chez un distributeur ou pour une grande marque etc.), pour valoriser son expérience et ses qualités de transmission des connaissances. Enfin certains pourront être tentés d’ouvrir un salon, pour revenir à une activité plus commerciale.

Rémunération

Le salaire d'un professeur de coiffure tourne généralement autour de 1.500 à 1700 euros bruts mais peut varier significativement d’un établissement public ou privé à l’ autre, et en fonction de l’ expérience

La rubrique offres d'emploi contient 0 annonces de Professeur de coiffure
La CVtheque contient 24 CV de candidats ayant le profil de Professeur de coiffure

ACCÉDER AUX AUTRES FICHES MÉTIERS DE LA COIFFURE ET DE L'ESTHÉTIQUE