SOMMAIRE : 

ÉVÉNEMENTS
• Alternative Hair Show
• Salon International
• Symposium La Biosthétique
• Beauté Sélection Lyon
• Eugène Perma

ACTUALITÉS
• Ouvertures, shows, nominations...

SALONS
• Chaleureux, luxe, minéral, intimiste...

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE
• Les chiffres de la coiffure

INTERVIEW
• Olivier Sittoni

ThÉ ou CAFÉ ?
• Loïc Masurel

CONCOURS
• New Face 2020 : who's next ?

ENQUÊTE POLITIQUE
• La coiffure, le nouvel atout communication de nos politiciens

DÉFILÉS
• Nuances affirmées

PRODUITS
• Les nouveautés du marché

STUDIO
• Mâles : fashion victims

STEP BY STEP
• Court en superposition de styles par Anthony Mascolo pour Tigi

DÉCRYPTAGE TENDANCES
• Où sont donc passées les tendances ?

ENQUETE BUSINESS
• Naturellement vôtre

ENQUETE PROFESSION
• Freelance recherche salon ou partenaire

CARNET DE SOIRÉES
• La Barbière de Paris
• René Furterer
• Beauté Sélection Lyon

LES ACTUALITÉS COIFFURE

85 résultats pour votre recherche

Smic et grille des salaires

Avec la revalorisation du Smic de 1.2%, il passe à 1539,42 euros brut par mois pour 35H hebdomadaires (soit un taux horaire de 10.15 euros brut). Petit rappel : le salaire ne peut être inférieur au Smic qui prévaut sur la grille des salaires.

Proximeo : un nouveau dispositif pour les artisans

Proximeo est un dispositif paritaire mis en place par la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et la CGT-FO ainsi que l'U2P à l'attention des salariés et chefs d'entreprise de l'artisanat, pour les TPE de moins de 50 salariés. Après une inscription gratuite il permet, via une plateforme internet et une application mobile, de bénéficier d’offres avantageuses négociées collectivement

Les salaires minimums coiffure relevés au 1er janvier

Avec l'extension de l’avenant n° 42, selon le niveau des postes, les salaires de référence augmentent de 25 à 50 euros dans la coiffure. Ainsi le coiffeur débutant voit son salaire minimum brut pour 35 heures passer de 1508 euros à 1534 euros, et la manager échelon 1 voit le sien passer de 1911 euros à 1950 euros.

Taxe rose dans la coiffure : le retour !

La coiffure est devenue la victime médiatique préférée des dénonciateurs de la « taxe rose ». C’est-à-dire le fait (avéré dans de nombreux cas) de faire payer les femmes plus cher que les hommes un même produit ou service. Une nouvelle pétition attaque injustement la coiffure, qui maltraiterait les femmes...