Nice, un test pour le reste du pays?

22/02/2021 Profession/réglementation
Profession/réglementation  Nice, un test pour le reste du pays?

C’est tout le littoral des Alpes-Maritimes qui expérimente une nouvelle forme de confinement pour un minimum de 15 jours, a annoncé le préfet ce 22 février. Il s’agit en réalité d’un renforcement des mesures existantes auxquelles s’ajoute un confinement le week-end, soit concrètement :


- Les deux prochains week-end les déplacements seront interdits entre Menton et Théoule-sur-Mer, sauf dérogations habituelles et déplacements de 5km pendant 1h par jour autour du domicile.


- Le couvre-feu reste en vigueur le reste du temps entre 18h et 6h


- Les commerces et galeries marchandes de plus de 5000 m2 (sauf des commerces alimentaires, pharmacies et autres structures de santé) seront fermés. Pour les commerces de plus de 400m², la jauge passe de 10 à 15m². Il est demandé d’essayer d’étaler les ouvertures sur la journée (mais avec une fermeture à 18h !)

À LIRE AUSSI

Etalement des dettes fiscales

Pour soutenir les TPE et PME le ministère de l’Economie a annoncé la possibilité de prolonger et d’étendre le dispositif de plans de règlement permettant aux entreprises d’étaler, sur une durée pouvant atteindre trois ans, le paiement de leurs impôts dus entre le 1er mars et le 31 décembre 2020.

Confinement national, coiffeurs ouverts

C'est parti pour un confinement national d'au moins quatre semaines sous les mêmes conditions que les premiers dix neuf départements déjà confinés depuis une à deux semaines. Donc les coiffeurs aussi bien en salon qu'à domicile, continuent de travailler, mais pas des milliers d'autres services et commerces, avec un couvre-feu maintenu à 19H.

Les coiffeurs restent ouverts

Le 19 mars, à la veille du confinement régional annoncé par Jean Castex, notre premier ministre, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a déclaré : « Les coiffeurs pourront rester ouverts avec un protocole sanitaire renforcé ». Une règle valable en salon et à domicile .