Incertitudes et pistes pour la reprise

27/04/2020 Profession/réglementation
Profession/réglementation  Incertitudes et pistes pour la reprise

Le 11 mai (date toujours théorique mais qui se précise) est plus l'objet de questions que de certitudes mais il faut commencer à se préparer... Des fiches et recommandations ont été validées par les partenaires sociaux et envoyées au gouvernement pour avalisation ou pour être amender. Pourtant, si rien n'est ni officiel, ni obligatoire (pour l'instant), on peut ouvrir quelques pistes:


- QUASI CERTAIN: le gel hydroalcoolique à disposition et les masques (quel type?) pour les coiffeurs ainsi que le peignoir à usage unique (mais pas forcément jetable).


- ÉVOQUÉ MAIS À CONFIRMER: les visières de protection ou lunettes, les produits de désinfection (et virucide) appliqués régulièrement (à chaque client?), les gants pour les coiffeurs (en toutes circonstances?).


- À VOIR: quid des serviettes? Certains veulent les prendre jetables comme la plupart des masques, peignoirs, etc. D'autres veulent ajouter des protections autres (fauteuil, caisse). Qui fournit le masque du client? Enfin chacun peut évidemment appliquer des mesures plus strictes s'il le souhaite.


Reste la mise en place d'une procédure précise, la validation des distances entre les postes, à préciser les conditions de prise de rendez-vous ou d'attente, de la réalisation de tel ou tel acte, etc. Le tout va compliquer et rallonger le traitement des clients voire va nécessiter des aménagements horaires. Top départ pour la confirmation des conditions de reprise générale -pour les détails on verra- ce mardi 28 avril après l'intervention d'Edouard Philippe...

À LIRE AUSSI

Un artisan au gouvernement !

Alain Griset, président de l’U2P (Union des entreprises de proximités), le syndicat des artisans mais aussi ancien taxi devient ministre délégué aux PME. Une lourde tâche face aux problèmes existentiels que vont rencontrer les petites et très petites entreprises.