"Le 11, oui mais... " Edouard Philippe

28/04/2020 Profession/réglementation
Profession/réglementation

La date du 11 MAI TOUJOURS D'ACTUALITÉ pourrait changer si les indicateurs sont mauvais, avec un dernier point du gouvernement le 7 mai. Des différences selon les départements pourraient être décidées (selon les situations locales suivies par un indicateur, public à partir de jeudi 30 avril) avec des restrictions de circulation. L'activité partielle restera possible jusqu'au 1er juin et les centres commerciaux de plus de 40 000 m² limités en terme d'accès. Le masque, obligatoire dans les transports, sera à l'appréciation des commerces (ndlr: mais la référence des fiches métiers coiffure devrait le rendre obligatoire). La première phase de déconfinement, jusqu'au 2 juin, limite les déplacements à 100 km et n'autorise pas les ouvertures des bars, restaurants et parcs publics, y compris les plages. Oui pour les petits musées, non pour les grands rassemblements. Si un point sera réalisé fin mai, les événements de plus de 5 000 personnes devraient être suspendus jusque septembre et les déplacements pour les vacances pourraient être limités en juillet. Toutes ces présentations du Premier ministre seront soumises à vote et amendement dans les prochains jours. Le mot d'ordre du gouvernement tourne autour du triptyque: protéger (avec des masques disponibles pour tous le 11 mai), tester (jusqu'à 700 000 personnes par semaine) et isoler (les cas avérés et l'entourage).

À LIRE AUSSI

Un artisan au gouvernement !

Alain Griset, président de l’U2P (Union des entreprises de proximités), le syndicat des artisans mais aussi ancien taxi devient ministre délégué aux PME. Une lourde tâche face aux problèmes existentiels que vont rencontrer les petites et très petites entreprises.