My.lab L’individualisation des produits pour tous

29/04/2021 Produits/marchés
Produits/marchés   My.lab L’individualisation des produits pour tous

En gestation depuis des mois, My.lab est désormais opérationnel et en ligne. Son principe, proposer en trois clics une gamme de produits revente sur mesure fabriqués en France à tous les coiffeurs avec un panier de base à commander très faible. Si l’entreprise a sa propre dynamique, l’équipe à la manœuvre derrière est déjà connue dans la profession depuis 25ans travaillant déjà, sans se mettre en avant, pour d’autres marques ou développant la sienne, Startec. My.lab « le laboratoire des salons de coiffure » a été lancé fin avril, pour créer sa marque le coiffeur à juste à aller sur le site internet à choisir les variations de couleurs dans les packagings et à télécharger son logo après avoir choisi dans les 12 formules existantes les produits qui l’intéressent avec 6 gammes : les nourrissants, les volumes, les lissants, les botox, les purifiants et les boucles. L’entreprise s’occupe de l’administratif, notamment l’enregistrement et la certification. L’offre de base est un coffret découverte de 12 produits. Les offres classiques se font pour des commandes de 12, 24 ou 48 ce qui fait descendre le tarif unitaire des shampooings à 4,90 euros. My.lab propose pour le moment des sacs, tabliers, catalogues et même vidéos personnalisées. D’autres développement suivront au fil du temps pour le marketing, la personnalisation ou l’aide à la vente. L’idée étant de créer des marques aux noms des coiffeurs que le consommateur ne pourra donc trouver ailleurs, si ce n’est sur un site qu’ils contrôlent, afin de renforcer son lien avec les clients et son chiffre d’affaires ! A découvrir sur www.mylab.shop.com

À LIRE AUSSI

Les confinements entraînent un espacement des douches

Une étude réalisée par l’Ifop pour Unbottled, fabriquant de cosmétiques solides sans plastique, fait ressortir les changements des habitudes des Français en termes d’hygiène après trois confinements ! Moins de douches déjà, 63% se lavant quotidiennement, une chute de plus de 10 points sur le nettoyage complet, mais moins prononcée dans le lavage des cheveux.
26/04/2021 Produits/marchés

Chahutés, les cosmétiques français résistent

Face aux changements dans les marchés exports, l’industrie cosmétique française enregistre un recul de 11,8% de ses exportations en 2020 note la Febea (Fédération des entreprises de la beauté), soit un total de 15,7 milliards d’euros. Notre premier marché est désormais la Chine.
12/02/2021 Produits/marchés