L’Observatoire Fiducial au chevet de la coiffure

30/09/2022 Produits/marchés
Produits/marchés   L’Observatoire Fiducial au chevet de la coiffure

les salons de coiffure ont retrouvé leur niveau d’activité d’avant la crise sanitaire. La fréquentation est en baisse mais le ticket moyen augmente d’où un résultat à l’équilibre. La baisse de fréquentation des salons se confirme avec 6,3 visites en moyenne (contre 6,5 en 2021). Le ticket moyen continue quant à lui sa progression à 37,9€ en moyenne cette année (36,4€ en 2021). Les effectifs maintenus pendant la crise sanitaire (2,4 personnes en moyenne en 2020 et 2021), repartent à la hausse atteignant 2,7 personnes par salon. La rémunération brute des employeurs a augmenté. Le salon type reste majoritairement géré par une femme (81%), de 48 ans, et se situe plutôt en milieu urbain (62% des répondants). Les charges de personnel représentent presque 60 % du chiffre d’affaires d’un salon en société (et 41% pour les entreprises individuelles), tandis que le loyer en constitue 8% en moyenne (donnée très variable). Concernant les emprunts bancaires, 55 % des salons du panel Fiducial* qui ont eu recours au PGE ont commencé à le rembourser dès 2021.


*Les ratios d’analyse présentés sont établis à partir des résultats 2021 de 400 salons sélectionnés

À LIRE AUSSI

Puro le soin par l’oxygène

Le marché du traitement capillaire est en effervescence, après la cryothérapie, un nouveau système apparait pour restaurer la qualité de la fibre avec de l’oxygène mononucléaire. Puro est un petit appareil facilement transportable dans le salon, il s’utilise après un shampooing
01/08/2022 Produits/marchés

Cosmecare intègre d’Any d’Avray

Le groupe Cosmecare a annoncé cet été l’acquisition de la marque Any d’Avray. Grâce à cette reprise, Eric Famechon, gérant du groupe spécialisé dans la chute de cheveux depuis plus de 20 ans, a souhaité pérenniser l’avenir de cette marque emblématique et leader dans le domaine des perruques médicales
29/07/2022 Produits/marchés

Inquiétude des artisans

Les Chambres de Métiers ont interrogé les entreprises sur leur vision de la situation économique des prochaines semaines., Près de 44% estiment pouvoir être impactées par la guerre en Ukraine et 60% par l’inflation et la situation économique au moins à court terme
16/05/2022 Produits/marchés