L’excellence cosmétique française

28/02/2022 Produits/marchés
Produits/marchés   L’excellence cosmétique française

La veille de la quasi-perte de fait du marché Russe (déjà en retrait depuis deux ans), les cosmétiques français enregistraient en excellent bilan 2021. La croissance de 2,5% (par rapport à 2019) est portée par les Etats-Unis et la Chine, notre premier client à l’exportation, en progression de plus de 50% ! Avec 16,2 milliards d’euros l’excellence française se maintient, ce que confirment les résultats d’un fort réseau d’entreprises petites, moyennes ou de mastodontes comme L’Oréal, boosté depuis des années par les divisions luxe et cosmétique active. Ces autres divisions maintiennent voire améliorant leurs résultats grâce à des dépenses contenues ce qui lui permet d’afficher un chiffre d’affaires en hausse de 16.1% et un résultat net en forte progression. Pour l’ensemble des cosmétiques en France notre solde est largement positif de 12,9 milliards d’euros confirmant notre place de leader mondial. Les vins et spiritueux représentent 14,6 milliards et l’aéronautique 30,8 milliards.

À LIRE AUSSI

Puro le soin par l’oxygène

Le marché du traitement capillaire est en effervescence, après la cryothérapie, un nouveau système apparait pour restaurer la qualité de la fibre avec de l’oxygène mononucléaire. Puro est un petit appareil facilement transportable dans le salon, il s’utilise après un shampooing
01/08/2022 Produits/marchés

Cosmecare intègre d’Any d’Avray

Le groupe Cosmecare a annoncé cet été l’acquisition de la marque Any d’Avray. Grâce à cette reprise, Eric Famechon, gérant du groupe spécialisé dans la chute de cheveux depuis plus de 20 ans, a souhaité pérenniser l’avenir de cette marque emblématique et leader dans le domaine des perruques médicales
29/07/2022 Produits/marchés

Inquiétude des artisans

Les Chambres de Métiers ont interrogé les entreprises sur leur vision de la situation économique des prochaines semaines., Près de 44% estiment pouvoir être impactées par la guerre en Ukraine et 60% par l’inflation et la situation économique au moins à court terme
16/05/2022 Produits/marchés