D’Urban Keratin à Luxe Color

15/02/2022 Produits/marchés
Produits/marchés   D’Urban Keratin à Luxe Color

Le spécialiste du lissage Urban Keratin a franchi un cap important il y a trois ans, avec la création de la marque sœur Luxe Color, premier pas vers une offre généraliste. L’année 2022 est celle d’une accélération de ce développement.

Du soin-lissant à une marque généraliste
En pleine période d’explosion du lissage brésilien et des soins lissants ou disciplinants, Urban Keratin a réussi à percer sur le marché des cosmétiques capillaires. La jeune marque française, créée en 2010, a depuis fait du chemin avec une offre bien plus large et de nouvelles marques et gammes, notamment avec le lancement de Luxe Color en coloration. Mélanie Audouin et Bernard Bigiaoui, leurs créateurs, veulent passer à la vitesse supérieure en 2022, comme l’explique ce dernier : « Si les distributeurs nous ont aidés et continuent de le faire, nous allons aussi nous appuyer sur six représentants directs pour les zones moins couvertes. L’objectif est de nous réorganiser de façon globale au printemps pour un accompagnement au plus près, y compris en formation en salon ou lors de réunions plus larges. En parallèle, nous refondons notre image artistique. »

Une équipe renforcée

« Cette année, ce sera davantage de marketing, d’accompagnement, de rencontres et de formations physiques, mais aussi une possibilité de e-learning. » Les deux labels se déploient partout en France mais aussi dans une dizaine de pays, avec une conquête tranquille pour assurer la pérennité des nouveaux marchés plutôt que de multiplier les implantations. Urban Keratin reste essentiellement disponible via des distributeurs, Luxe Color ayant un développement un peu différent depuis l’origine, jouant la carte du haut de gamme accessible et surtout l’exclusivité salon. Au cœur de cette marque, la coloration avec ses 80 nuances, qui ne cesse de s’étoffer en tablant sur le respect de la fibre capillaire avec, comme ingrédient central et logo, l’orchidée. « Nous sommes dans un environnement responsable et durable mais pas dans le naturel. Et nous gardons l’ammoniaque, mais faiblement dosé. La formulation étant récente, nous avons pu intégrer des ingrédients plus proches des attentes du marché dès l’origine, explique Bernard Bigiaoui. Pas de SLS ni de PPD par exemple, mais un plex intégré et vegan.»

Reconnaissance du marché

« Sur nos marques, nous avons désormais un large spectre d’actions pour répondre à toutes les demandes des coiffeurs en soin, lissage ou coloration. Notre démarche a convaincu Provalliance, dont certaines enseignes utilisent notre lissage. Avec Urban Keratin, nous sommes présents partout dans des salons plus souvent multimarques. Concernant Luxe Color, lancé il y plus de trois ans, nos clients de base sont plutôt des salons indépendants, petits et moyens, dont certains ne travaillent qu’avec nous. » Du côté de Luxe Color, la priorité du moment concerne les blonds de L’Atelier des nuances, avec des hauteurs de tons allant de 5 à 9 et s’appuyant sur une poudre à l’air libre. Les crèmes oxydantes renforcées en pigments violets/bleus assurent la bonne réalisation de reflets froids. Un axe majeur lorsque l’on connaît l’importance stratégique pour toute marque d’une offre technique forte dans les blonds pour la réalisation de têtes entières, mais surtout pour les services essentiels de mèches et balayages très rémunérateurs pour les coiffeurs. Une bonne façon de réaffirmer la politique d’Urban Keratin/Luxe Color qui, de spécialiste pour des services spécifiques, se pose désormais en généraliste capable de répondre à toutes les attentes d’un salon. Le tout avec une année 2022 qui devrait s’achever avec plusieurs gros projets marquant cette montée en puissance.

À LIRE AUSSI

Inquiétude des artisans

Les Chambres de Métiers ont interrogé les entreprises sur leur vision de la situation économique des prochaines semaines., Près de 44% estiment pouvoir être impactées par la guerre en Ukraine et 60% par l’inflation et la situation économique au moins à court terme
16/05/2022 Produits/marchés

L’excellence cosmétique française

La veille de la quasi-perte de fait du marché Russe (déjà en retrait depuis deux ans), les cosmétiques français enregistraient en excellent bilan 2021. La croissance de 2,5% (par rapport à 2019) est portée par les Etats-Unis et la Chine, notre premier client à l’exportation, en progression de plus de 50% !
28/02/2022 Produits/marchés