Premiers bilans financiers du mouvement des gilets jaunes

19/12/2018 Produits/marchés
Produits/marchés   Premiers bilans financiers du mouvement des gilets jaunes

Selon les villes, l’impact du mouvement des gilets jaunes est très variable. Au-delà de Paris, plusieurs grands centres-villes ont été touchés, de Bordeaux à Nantes en passant par Toulouse, ou encore, dans une moindre mesure, à Lyon et surtout dans de nombreuses villes du Grand Sud. Les salons de coiffure ont peu fermé, si ce n’est au cœur des affrontements, mais ils se sont vidés. Les plus réactifs ont modifié leurs ouvertures, fermant plus tôt mais rattrapant les jours calmes. Les baisses d’activités liées au mouvement des gilets jaunes dans cette période stratégiques sont très variables, en général de -20% à -50% dans les villes les plus touchées, même si, logiquement, un report s’est parfois effectué sur les zones moins bloquées. Malheureusement le petit commerce de centre-ville a connu un impact en général deux fois supérieur à celui des grands centres commerciaux. Le manque à gagner a été estimé par Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution, à environ 1 milliard d’euros. L’impact touristique est plus difficile à estimer. Les mesures annoncées par le gouvernement, un peu dans l’urgence (notamment la prime d’activité pour les bas revenus, la limitation de la hausse de la CSG pour une partie des retraités, le report de l’augmentation de la taxe carbone) et la lassitude d’un mois de blocages ont eu un petit effet même si un noyau dur reste mobilisé, voire envisage des actions plus ciblées.

À LIRE AUSSI

Eugène Perma accentue son virage naturel

Collections Nature est refondu et enrichi avec 40 références à 94% naturelles en moyenne pour accompagner le développement d’un marché qu’Eugène Perma Professionnel avait déjà investi, allant jusqu’à la certification Cosmos en production.
08/07/2019 Produits/marchés

La France leader mondial des cosmétiques

La Febea (fédération des entreprises de la beauté) a livré les résultats 2018 et ils sont excellents. Les exportations de cosmétiques français comptent pour 14.5 milliards d'euros (+6.3% par rapport à 2017) confortant le leadership de la France.Les tops ventes sont : les soins (45%) et les parfums (22%), le capillaire progresse de 7.5%.
15/04/2019 Produits/marchés