Financements exceptionnels pour la formation en ligne

10/07/2020 Formation/écoles
Formation/écoles Financements exceptionnels pour la formation en ligne

Fafcea a pris les devants mettant en place des procédures simplifiées de prise en charge à 100% de cycles de formations en ligne de 8 heures minimum, pour un total de 24 heures destinés aux chefs d’entreprises et conjoints en 2020, en plus des 50 heures présentielles habituelles. Même démarche du côté de l'Opco EP qui a facilité la prise en charge de formations en ligne pour les salariés sans limite dans un premier temps. Reste à voir si ces mesures exceptionnelles seront définitivement inscrites dans les règles de prise en charge après le 30 septembre pour le Fafcea et le 31 août pour l'Opco EP. Une formation sur l’hygiène ou sur le marketing post covid en ligne c’est possible. Sans surprise, des dizaines ont été montée depuis avril 2020. Plus étonnant des formations de coupe ont aussi eu lieu en ligne: une belle liaison directe haut débit, chacun sa tête malléable livrée quelques jours avant et hop, en route pour un live avec un formateur ! « Au début je n’étais pas forcément emballé, constate Stéphane Amaru mais la formation en ligne ouvre tellement de nouvelles possibilités, la demande est énorme ! Pendant le confinement j’ai formé 50 personnes» Attention, les formateurs ne sont pas tous passés au 100% virtuel simplement ils ont, sous la contrainte des événements, entièrement revu leurs offres pour s’adapter et le résultat les convainc ! Erik Dumon avec sa double casquette d’Educattitude mais aussi du groupement de formateurs encadrant la communauté CutMeGo en explique la genèse : « Du jour au lendemain 100% des formations ont été annulées ! Passés les premiers jours de sidération nous nous sommes réunis, chacun derrière nos écrans, et nous avant lancé les réflexions de fond. Comment se former, quelles procédures, quelle part de virtuel et de présentiel ? Puis les organismes de financement nous ont donné un coup de main pour faciliter le financement des formations virtuelles, validant nos choix. » Si une douzaine de formateurs du réseau ont rapidement suivi pendant le confinement, dès mai, une trentaine étaient convertis et prêt à des formations en ligne. Même réactivité chez nombres d’acteurs majeurs à l’instar de Cyléa qui gère les formations de la CAC. La coopérative n’a pas attendu la réouverture de ses centres physiques assurant la continuité grâce aux formations en ligne. « Et nous allons les poursuivre, confirme Alberto Burelli, directeur de Cyléa formation, pour aller au-delà de l’obligation et des contraintes qui nous ont tous guidés avant l’été. Nous nous sommes très rapidement adaptés, les outils de FOAD (formation à distance) sont désormais bien rodés. » Certaines formations sont plus faciles à dématérialiser mais la réflexion va désormais plus loin, le digital facilitant le suivi des stagiaires.

Photo: Cyléa formations

À LIRE AUSSI

Livre : Comment ça va bien ?

Stéphane Auger officie depuis des années dans la formation coiffure et il anime depuis quinze ans des modules en développement personnel. Une expérience en partie synthétisée dans un livre « Comment ça va bien ? Optimisez votre potentiel»
12/10/2020 Formation/écoles

Relance de l'apprentissage

Jeudi 4 juin a été présenté le plan de soutien à l'apprentissage avec notamment une aide financière aux employeurs. L’enveloppe pour aider les apprentis mise en place lors de la réforme de...
04/06/2020 Formation/écoles