Jacques Dessange nous a quittés

07/01/2020 Coiffeurs/franchises
Coiffeurs/franchises Jacques Dessange nous a quittés

Travailleur infatigable, Jacques Dessange a construit un empire mais aussi une légende autour d’un style, de rencontres clés et d’une compréhension instinctive des désirs des clientes et de célébrités qu’il a su séduire. Jacques Dessange est décédé le 7 janvier 2020 à l’âge de 94 ans. Né le 5 décembre 1925 à Souesmes (Loir-et-Cher), il a marqué la coiffure par son omniprésence auprès des célébrités dès les années 50, mais aussi par son action dans le développement de la franchise dont il fut l’un des précurseurs en France. Une période faste, entre les années 70 et 80, marquant le passage du stade de coiffeur, déjà célèbre depuis 20 ans, à celui de businessman construisant un groupe international. Cette époque qui fut aussi celle de sa collaboration avec le coiffeur devenu mythique, Bruno Pittini. Conspué lors du lancement de sa franchise, Diane, dont la logique était notamment de garder ses collaborateurs plutôt que de les voir monter un salon concurrent, il applique avec persévérance le modèle qui l’inspirait dès ses débuts : se positionner dans une prestation haut de gamme sachant rester accessible. Il sera suivi dans cette voie par Michel Cauvin, premier affilié Jacques Dessange, qui développera la franchise avec lui.
Inter : Un coiffeur homme devient star de la coiffure dame
Fils de coiffeur, Hubert, Jacques de son second prénom, commence par raser des hommes dès 10 ans, avant d’apprendre la coiffure messieurs à adolescence et de s’initier à la coiffure pour dames. Il monte à Paris en 1945 où il a du mal garder un poste du fait d’un caractère entier mais aussi d’une connaissance limitée des grandes techniques de coiffure pour dames du moment. Il compense par un culot sans borne et un travail acharné. Louis Gervais lui met le pied à l’étrier et sait tirer le meilleur de ce jeune homme au parcours désormais tracé qui ne s’arrêtera plus même après le décès brutal de ce mentor en 1950. Jacques Dessange lance alors ses premiers salons, notamment celui de l’avenue Franklin-Roosevelt à Paris en 1956 inscrivant l’adresse dans le parcours du Tout-Paris branché et fortuné, en partie sous l’impulsion de sa femme, Corine de Boissière, attachée de presse de stars telle… Brigitte Bardot dont il créera le fameux chignon choucroute. S’il s’est rendu célèbre par son coiffé-décoiffé intemporel signe d’une élégance décontractée qui continue d'inspirer les coiffeurs aujourd'hui, ainsi que par son blond-californien, ce sont surtout ses rapports avec les stars et grandes maisons qui l’ont fait connaître. Il a collaboré avec la Maison Dior, puis Chanel ou encore Carven tout en cultivant son lien intime avec le monde du cinéma. Jane Fonda, Sheila, Sylvie Vartan, Liz Taylor, Marlene Dietrich, Ava Gardner et bien d’autres dont Jean Seberg et bien sûr Brigitte Bardot lui doivent des créations emblématiques. Il ouvrira d’ailleurs un salon à Saint-Tropez. Infatigable coiffeur des plateaux de cinéma depuis les années 50, il deviendra coiffeur officiel du Festival de Cannes en 1984, un partenariat toujours d’actualité pour le groupe Dessange. Sa succession en 2008 a été à l’image de sa vie, houleuse et forte, pour cet homme qui ne voulait rien lâcher! Jacques Dessange est devenu une référence absolue de la franchise haut de gamme et a donné une dimension internationale à une marque mondialement reconnue dont les différentes enseignes regroupent plus de 1700 salons dans le monde.
Inter : Caractère fort, esprit fin
C'est dans sa fameuse propriété de Sologne qu'il a passé ses 10 dernières années adoptant un rythme bien différent, ce qui lui a donné l'occasion de se laisser aller à une autre de ses passions, la peinture. Ce personnage, incontestablement attachant pouvait être insupportable. Il aimait pousser les gens dans leurs derniers retranchements au point que certains collaborateurs le craignaient autant qu’ils l’écoutaient du fait de prises de positions souvent très justes, signe d’un esprit d’une grande finesse. Les échanges avec lui obligeaient à une attention de tous les instants pour suivre cet adepte de la phrase assassine et du bon mot comme nous en avons été témoin à de nombreuses reprises! Jacques Dessange se radoucissait paradoxalement dès que son interlocuteur apportait, sans se démonter, des arguments solides. Ce qui le mettait parfois en colère était la médiocrité ou le laisser-aller, lui qui fonctionnait à 100% depuis son apprentissage. Parmi le déferlement d'hommages, Emmanuel Gasnot, le président du directoire de Dessange international: « Nous rendons hommage aujourd’hui au fondateur de notre groupe mais aussi à un grand Monsieur de la coiffure qui a su faire rayonner dans le monde entier l’élégance parisienne. Les valeurs qu’il nous a enseignées : audace, excellence, luxe et proximité seront toujours nos fondamentaux». Un géant s’en va… encore ! Un an après la disparition de Jean-Louis David.

À LIRE AUSSI

Beauty Bubble c’est fini

Beauty Bubble avec son concept de prix serrés pour un service express dans des endroits de fort passage, c’est fin. Parmi les causes de cet échec, l’équipe met l’accent sur la mauvaise conjonction lié aux mouvements sociaux à répétition (grèves et mouvement des Gilets jaunes) depuis deux ans, particulièrement délétère au vu du concept

Provalliance en congrès

Les salons Saint Algue, Coiff&Co et Intermède se sont réunis dimanche 19 janvier pour une présentation en live des prochaines collections, à la Maison de la Chimie de Paris, devant plus de 2000 franchisés et collaborateurs dans la salle et en direct sur la plateforme de formation LearnApp.