Coiff&Co fête ses 30 ans

01/11/2022 Coiffeurs/franchises
Coiffeurs/franchises Coiff&Co fête ses 30 ans

L’enseigne du groupe Provalliance est positionnée sur le créneau des « prix malins » (la coupe femme est en moyenne à 24 euros et la coupe homme à 18 euros) et compte environ 400 salons en France. Elle vise 500 salons d’ici 2025 en étendant sa présence dans les centres commerciaux, galeries et entrées de ville. Au-delà de l’approche petit prix c’est le parcours client qui diffère de la majorité des salons. Le client s’enregistre à son arrivée sur une borne, sélectionne les prestations de son choix, le prix s’affiche ainsi qu’une estimation de son temps d’attente, il choisit sa prestation et paie à la borne, dépose son vestiaire, prends son peignoir, etc. L’autonome initiale du client dans le concept est ainsi renforcée par les aides numériques. Cette méthode s’adapte d’ailleurs très bien en zone commerciale. Sans prise de rendez-vous à prévoir en amont, le client garde la possibilité de sortir du salon pour faire ses courses et de recevoir un sms 15 minutes avant la prise en charge tout en étant accueilli par un coiffeur afin de d’allier le meilleur du digital sans zapper le contact humain.

À LIRE AUSSI

LES COIFFEURS FRANÇAIS FINALISTES DU CONCOURS AIPP

Félicitation à tous les finalistes de ce concours international auquel participe L’Eclaireur. Et surtout bravo à la Haute coiffure Française qui décroche quatre nominations : deux en avant-garde avec les collections capsules de Quentin Lafforgue et Emmanuel Esteban mais aussi en catégories commerciale et vidéo.

Disparition de Jean-Marc Maniatis

C’est avec une très grande émotion que nous avons appris la disparition de Jean-Marc Maniatis, la nuit de la Saint Sylvestre. Surdoué, Jean Marc Maniatis fait ses débuts à 17 ans comme coiffeur studio pour les magazines ELLE et Marie Claire.

Capsule HCF par Quentin Lafforgue

Imaginée et créée par Quentin Lafforgue sous la direction artistique de Christophe Gaillet LA Haute coiffure Française a dévoilé une collection capsule « très poétique et très brute à la fois ». Une représentation de trois personnages diamétralement opposés : la douceur de la Vague, la force de l’Arbre et la violence des Piques