NOS EXPERTS

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

L' équipe de la rédaction de L' ECLAIREUR composée de  Eve Laborderie, Brice Thiron et  Catherine Sajno, et tous nos journalistes  ou contributeurs plus occasionnels ont  réuni les archives de L'ECLAIREUR, ainsi que les principaux textes officiels et réglementaires pour vous vous apporter des réponses aux questions classiques que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre salon. Vous bénéficiez ainsi de plus de 45 ans d' expérience de la coiffure cumulées par nos équipes,  lesquelles ont interviewé  les plus grands professionnels  dans tous les métiers.

POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
04 juin 2020

Bonjour à tous, j'ai deux questions sur les mesures sanitaires dans le métier de la coiffure. Je lis sur la fiche métier du gouvernement "Pour le séchage des cheveux, privilégier les appareils à infra-rouge, à quartz ou tout dispositif de même type existant sur le marché. Le cas échéant, pour le séchage des cheveux, nous recommandons le diffuseur.
• En cas d’utilisation de sèche-cheveux : il est fortement recommandé de ne pas utiliser la pleine puissance pour éviter les projections d’air trop fortes ou d’isoler le cas échéant les postes de brushing et de sécher du haut vers le bas et d’orienter la diffusion de l’air vers le miroir. En évitant scrupuleusement d’orienter la diffusion vers d’autres clients ou des salariés. " alors brush ou pas??? nous on n'en fait pas on impose le sèchage au diffuseur, or je constate que quasi tous les salons en font, nos clients ne comprennent plus...La 2 ème question conserne le port du masque+ visière… c'est flou, si les coiffeurs et les clients portent un masque est ce suffisant ou faut il ajouter la visière? merci d'avance

Bonjour,

En effet , la reglementation était relativement floue jusqu' au 24 juin.Le seche cheveux n'était pas obligatoire, juste une recommandation. Par contre le masque,  et les lunettes ou visière étaient  obligatoires, même si la profession a souvent observer  que cette mesure était redondante avec le masque, un salon n’est pas comparable à un bloc chirurgical...

Désormais, depuis le 24 juin, la coiffure dépend des règles générales, ce qui rend juste obligatoire la distanciation physique OU le masque (donc en pratique le masque, vu la configuration du travail en salon). La visière ou les lunettes ne sont plus obligatoires. Pour le seche cheveux, chacun est libre de decider ce qu'il lui parait le plus souhaitable.