NOS EXPERTS

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

L' équipe de la rédaction de L' ECLAIREUR composée de  Eve Laborderie, Brice Thiron et  Catherine Sajno, et tous nos journalistes  ou contributeurs plus occasionnels ont  réuni les archives de L'ECLAIREUR, ainsi que les principaux textes officiels et réglementaires pour vous vous apporter des réponses aux questions classiques que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre salon. Vous bénéficiez ainsi de plus de 45 ans d' expérience de la coiffure cumulées par nos équipes,  lesquelles ont interviewé  les plus grands professionnels  dans tous les métiers.

POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
10 juillet 2020

Bonjour,
Je souhaite changer de statut pour passer cadre ( j'en ai toutes les fonctions), mon employeur me dit qu'il n'y a aucuns avantages à passer cadre.
Est ce vrai ?
Quels sont les différences (avantages et inconvenients) de passer à ce statut ?

BOnjour,

Voici une synthese des avantages et inconvenients d'un statut cadre Vs. non- cadre:

Salaires et cotisations sociales:
Etre cadre signifie souvent avoir un niveau d’études, d’expertise ou de responsabilités élevé. La rémunération qui va avec est en général supérieure, mais pas forcement, et de moins en moins. C'est un point important à valider.

Inconvénient : Les charges salariales pour les cadres sont plus élevées Attention aux surprises au niveau de la différence entre le salaire brut et le net en bas de la fiche de paie. Par exemple pour un non-cadre les cotisations retenues représentent environ 22%, mais pour un cadre elles peuvent grimper à 24%. Il faut le savoir quand on négocie son salaire en bruts annuel pour éviter les déconvenues.

Période d’essai:
La période d'essai est de 1 mois maximum pour les non cadres, et de 2 mois maximum pour les cadres

Préavis: 
La durée du préavis pour les non-cadres est de 1 mois, et de 3 mois pour les cadres.

Indemnité licenciement:
Les non cadre bénéficient de l'indemnité légale de licenciement :
Moins de 10 ans ancienneté : 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté.
Plus de 10 ans d’ ancienneté : 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté pour les 10 premières années, 1/3 de mois de salaire par année d'ancienneté à partir de la 11e année

Les cadres bénéficient d'une indemnité égale à 1/4 du mois de salaire par année de présence, avec plafond de 6 mois.


Retraite complémentaire:
Les cadres cotisent pour avoir une retraite complémentaire : auprès de l’Arrco, comme tous les salariés du privé, et de l’Agirc la caisse de retraite complémentaire spécifique aux cadres. C’est un des gros avantages : on prépare mieux sa retraite et on touche plus grâce aux retraites complémentaires. En tant que cadre votre pension de retraite sera donc plus élevée…
Inconvénient : Qui dit retraite complémentaire dit cotisation supplémentaire part salariale, ce qui s’ajoute aux charges spécifiques aux cadres. Il faut toutefois souligner que l’avenir des caisses de cadres, dont le régime est déficitaire, reste un peu incertain..

Temps de travail :
Le temps de travail de certains cadres peut être annualisé et non pas comptabilisé sur un rythme hebdomadaire comme les autres salariés. Car en théorie, les cadres n’ont pas d’horaires. En cas de besoin, ils peuvent s’absenter pour une raison personnelle de leur travail sans avoir à se justifier. Ce qui leur donne pas mal de flexibilité dans leur emploi du temps et plus de facilités à jongler entre vie pro et vie perso.
Le revers de la médaille de ne pas avoir d’horaires fixes, c’est que les journées sont souvent à rallonge. Traditionnellement un cadre ne compte pas ses heures. Pas d’heure sup’ pour les cadres ce qui n’est finalement pas toujours rentable.

Le statut social:
Enfin, être cadre a toujours un peu été synonyme de réussite sociale et d’un certain niveau d’expertise dans l’entreprise. Un pouvoir symbolique qui permet de briller aux yeux des non-cadres… Mais cela reste très subjectif et cette image a perdu de son aura au fil des dernières années..

En conclusion, même si le fait d’être cadre vous distingue de moins en moins des autres salariés (les droits entre cadres et non-cadres ont tendance à s’harmoniser), être cadre ou le devenir reste une promotion intéressante. Le signe que vous avez des responsabilités dans l’entreprise. Mais attention à la négociation sur le salaire brut, si vous ne voulez pas voir votre « net à payer » baisser ..