NOS EXPERTS

Eric Ghirlanda

Eric Ghirlanda

De formation comptable, et après un parcours long et varié depuis 30ans au sein du Cegeco-AGC, Eric Ghirlanda assume la Direction Technique Nationale. Forte de 4 personnes, elle vient en appui permanent de nos antennes dans l'exécution et l'enrichissement de nos missions auprès de nos adhérents. La vision de son métier : placer en permanence le coiffeur à la convergence des compétences internes et externes, afin qu'il bénéficie de la valeur ajoutée dont a besoin son entreprise.
Créé sous forme associative en 1976 par et pour l’artisan coiffeur, dirigé par des coiffeurs, la raison d’être du CEGECO (Centre de Gestion de la Coiffure) est de permettre la mise en commun la plus efficace possible des moyens et services utiles et nécessaires à la bonne gestion de votre entreprise de coiffure. Le CEGECO est devenu en 35 ans un interlocuteur incontournable, un référent, en terme de connaissance, d’expérience et de savoir-faire  sur le segment coiffure.

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireurhebdo.com

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireurhebdo.com

L' équipe de la rédaction de L' ECLAIREUR composée de  Eve Laborderie, Brice Thiron et  Catherine Sajno, et tous nos journalistes  ou contributeurs occasionnels ont  réuni les archives de L'ECLAIREUR, ainsi que les principaux textes officiels et réglementaires pour vous vous apporter des réponses aux questions classiques que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre salon. Vous bénéficiez ainsi de plus de 45 ans d' expérience de la coiffure cumulées par nos équipes,  lesquelles ont interviewé  les plus grands professionnels  dans tous les métiers.

POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
08 novembre 2017

Bonjour,
Les reveillons du 24 et 31decembre tombant un dimanche.
Sachant que l'on prefére récuperer les heures.
Combien d'heures doit on recupeer pour une journée de 7 h de travail un dimanche?
Merci Cordialement

Bonjour

Dans le cas où le salon est autorisé à ouvrir les dimanches par la préfecture, les salariés volontaires pour travailler bénéficient :

·      de l'attribution d’une journée de repos compensateur (par dimanche) à prendre dans les deux semaines civiles suivantes (7h par jour),

·      Une rémunération doublée pour chaque dimanche travaillé sauf  si le calcul de la prime conventionnelle prévu à l’article 9 CCN COIFFURE de 1/24 du traitement mensuel s’avère plus favorable que la rémunération doublée).

 Ces deux compensations devront faire l’objet d’une mention distincte sur les bulletins de paies des salariés concernés. 

Bonne lecture !