NatéoSanté purifie moncoiffeur.fr

15/11/2019 Santé/Technologie
Santé/Technologie NatéoSanté purifie moncoiffeur.fr

Moncoiffeur.fr, réseau de 90 salons de coiffure et NatéoSanté, fabricant français de purificateurs d’air, viennent de conclure un accord pour sensibiliser les salons à l’utilité de ces dispositifs améliorant la qualité de l’air pour les clients et les collaborateurs. Une campagne de sensibilisation a été lancée par des prospectus façon dessins animés ludique et en communication web et réseaux sociaux. Enfin les salons estampillés « 100% air pur » sont répertoriés en ligne sur le site moncoiffeur.fr et bénéficient d’une aide à la valorisation de leur démarche au travers d’un kit de communication NatéoSanté. Le constat est simple, l’environnement d’un salon regorge de composés en suspension (poussières, aérosols, polluants) qui sont souvent mal évacués. On constate ainsi qu’à des degrés divers 20% des coiffeurs développent un asthme professionnel. Les solutions de purifications adaptés aux salons se développent et lors du dernier concours de l’innovation du MCB by BS organisé en collaboration avec l’Eclaireur, NatéoSanté a fait partis des finalistes dans la catégorie « Objet connecté et technologie innovante ». L’entreprise a équipé 200 salons en 2018 et opère sur divers secteurs avec 5000 clients équipés.

À LIRE AUSSI

L’Institut Hairskin par Franck Provost

Un an après le rachat de la marque Hairskin, le groupe Provalliance met en avant l’enseigne, destinée à se déployer partout en France. Dans un premier temps des coiffeurs du groupe seront formés dans l'institut parisien pour savoir traiter l'offre de perruques dans un cadre onco-esthétique.
25/11/2019 Santé/Technologie

Jean Louis David adopte le Ghd Oracle

Le nouveau boucleur professionnel Ghd Oracle va entamer sa carrière chez Jean Louis David grâce à un accord d’exclusivité de 6 mois.La boucle ou l’ondulation, selon l’inclinaison donnée, sont créées en un seul passage entre les 4 plaques de céramique en U.
06/08/2019 Santé/Technologie

Les persulfates oxydants sur la sellette

Restreindre l’usage des persulfates, le sujet rebondit suite à une recommandation de l’Anses. Une étude conclut que le risque lié à l’utilisation des persulfates contenus dans les colorations d’oxydation et décolorations classiques est avéré dans près de 1000 cas entre 2001 et 2015 en France.
21/06/2019 Santé/Technologie