L’industrie de la beauté se recentre sur la production de gel hydro-alcoolique

17/03/2020 Santé/Technologie
Santé/Technologie L’industrie de la beauté se recentre sur la production de gel hydro-alcoolique

Les marques de cosmétiques se mobilisent, d’autant plus facilement lorsque leurs usines sont stationnées en France, afin de faire face à la demande de gels hydro-alcooliques. C’est ainsi que les Hôpitaux de Paris, mais aussi d'autres établissements sur tout l'Hexagone, reçoivent le soutien d’Eugène Perma qui va fabriquer des lotions sur son site près de Reims à Parchimy. Partout en France le mouvement monte, ainsi une autre grande marque nationale, Sublimo, dont l’usine est à Montanceix, près de Périgueux, se mobilise également pour sa région, que ce soient les établissement médicaux ou les ehpads. Parmi les autres industriels engagés, L'Oréal ou LVMH en lien avec la demande diffusée par la Febea (fédération des entreprises de beauté) à tous ses membres pour mobiliser tous les efforts rapidement. Il a ainsi été délivré par l'Etat le 13 mars une dérogation, valable jusqu'au 31 mai, autorisant la production par l'industrie cosmétique avec des instructions précises et conformes aux demandes de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Si nombre d'usines ferment leurs portes en France, certains employés, avec des conditions de travail adaptées, vont rester mobilisés sur les chaînes de fabrication dans le seul but de continuer de produire ces gels hydro-alcooliques en rupture partout. Si nous avons perdu beaucoup de nos usines de médicaments, la position de leader de la France dans les cosmétiques va malgré tout nous apporter un petit plus bienvenu côté hygiène!

À LIRE AUSSI

Les fournisseurs préparent le retour

Même si la date du 11 mai reste théorique et que les procédures sont en cours de finalisation, une chose est certaine, nous aurons tous besoin de masques et de gel hydroalcoolique et chacun commence à s'inquiéter de l'approvisionnement!
24/04/2020 Santé/Technologie

Sur-blouses réutilisables Lavigne!

Lavigne, spécialiste français des vêtements pour salons de coiffure se penche sur des sur-blouses pro séchant en moins d'une heure pour limiter l'overdose de jetable. Le tissu hydrofugé se lave à 60° et garde ses vertus jusqu’à environ 40 lavages.
22/04/2020 Santé/Technologie