Mon Shampoing en forte croissance

26/02/2021 Marques/Communication
Marques/Communication Mon Shampoing en forte croissance

Malgré la crise sanitaire Mon Shampoing annonce une forte progression. En deux ans d’existence le cap des 100 points de ventes a été atteint, soit un doublement en 2020 ! Le concept bénéficie à plein de la demande de capillaires naturel et de haut de gamme. Le choix, pas si évident commercialement parlant, de la personnalisation amorcé en 2018 est plus que validé. « Notre ambition pour Mon SHAMPOING est de nous positionner comme une marque niche, premium, avec des ingrédients de grande qualité et des fragrances incroyables. Nous déclinons ainsi une gamme complète mais courte qui répond à la majorité des problématique capillaires, à l’inverse de certaines marques qui élargissent leur gamme à des fins “marketing", » insiste Patricia Debrant, la créatrice de Mon Shampoing qui s’appuie sur son site internet qui a multiplié par trois ses ventes en 2020, mais aussi en direct sur un réseau de coiffeurs premium, la dimension conseil étant au cœur du concept. La marque s’enorgueillit d’une fidélité de 100% de ses revendeurs depuis le lancement et d’un taux de re-achat de 40% avec un panier moyen de 85 euros.

À LIRE AUSSI

Keune Haircosmetics 99 packs pour 99 ans !

Cette année de 99e anniversaire, Keune France ouvre la région Sud-Ouest et, à cette occasion, propose aux salons de coiffure des départements concernés (Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées) de remporter l'un des 99 packs de produits, d'une valeur unitaire de 1000€.

un Steampod Karl Lagerfeld

L’Oréal Professionnel Paris s’associe à Karl Lagerfeld pour lancer un lisseur vapeur Steampod 3.0 en édition limitée en novembre. Adapté à tous types de cheveux, son design plus léger et plus fin que la version précédente présente un réservoir d’eau intégré, un cordon rotatif et un peigne amovible

Les Français déconfinés plébiscitent les coiffeurs

D'après une étude menée par Revlon Professional, 28% des Français interrogés ont finalement booké un rendez-vous chez un coiffeur durant le confinement. Le top 3 des services les plus attendus : 82% des personnes interrogées voulaient en priorité aller chez les coiffeurs, 11% chez l’esthéticienne et 5% chez le barbier !