Droit de réponse de Benjamin Dessange

10/09/2018 Coiffeurs/franchises
Coiffeurs/franchises Droit de réponse de Benjamin Dessange

Droit de réponse de Benjamin Dessange à l'article en lien
« Vous avez publié dans votre site internet le 14 août 2018 un article intitulé « Benjamin Dessange » accusé de harcèlement ». Benjamin Dessange dément avec la plus grande fermeté les allégations contenues dans cet article. Monsieur Benjamin Dessange ne fait l'objet d'aucune poursuite, ayant été placé sous le statut de témoin assisté, compte tenu de l'absence de charges sérieuses à son encontre. De plus fort, la procédure a été clôturée très rapidement et le procureur de la République a pris un réquisitoire concluant au non-lieu, dans cette affaire. La confrontation demandée par les avocats de la plaignante n'étant qu'une vaine manœuvre procédurale. La procédure en cours démontrera la fausseté des allégations de la prétendue plaignante, qui a été mise en examen et renvoyée devant le Tribunal correctionnel pour des faits de diffamation publique au préjudice de monsieur Benjamin Dessange. Benjamin Dessange poursuivra toutes les personnes qui colporteront ou reproduiront les accusations contenues dans cet article »

La réponse de la rédaction : Nous remercions monsieur Benjamin Dessange de confirmer ce que nous écrivions, c'est à dire qu'il était mis sous le statut de témoin assisté et non pas poursuivi, mais que, de fait, Annabel Talon l'accuse de harcèlement. Nous avions d'ailleurs écrit que monsieur Benjamin Dessange démentait fermement ces accusations. Nous ne préjugions pas des diverses procédures et plaintes en cours d'un côté comme de l'autre.

À LIRE AUSSI

La coiffure choquée par la disparition de Taj

C’est avec stupéfaction et énormément de tristesse que nous avons appris la disparition de Taj. Le coiffeur parisien, originaire de la Martinique, a œuvré pour faire reconnaître la coiffure afro, mais bien plus encore, pour la traiter comme une texture comme une autre, refusant de dissocier «les» coiffures pour parler simplement de «la» coiffure...

Alexandrom au cœur des Galeries Lafayette

Alexandrom s’installe durablement aux Galeries Lafayette Haussmann. Ce salon homme coiffeur-barbier, imaginé par la maison Alexandre de Paris, s’était discrètement installé en pop-up éphémère depuis cet hiver. Il reste et s’agrandit au 1er étage du magasin de l’Homme.

Décès de Patrick Alès

Nous venons d’apprendre la disparition d’un autre géant de notre métier, Patrick Alès, à l’âge de 88 ans. De Catherine Deneuve à Jackie Kennedy, Patrick Alès a coiffé les plus grandes personnalités, mais c’est surtout pour son rôle de pionnier dans la création de concepts dans les soins des cheveux par les plantes que le grand public le connaissait.