Droit de réponse de Benjamin Dessange

10/09/2018 Coiffeurs/franchises
Coiffeurs/franchises Droit de réponse de Benjamin Dessange

Droit de réponse de Benjamin Dessange à l'article en lien
« Vous avez publié dans votre site internet le 14 août 2018 un article intitulé « Benjamin Dessange » accusé de harcèlement ». Benjamin Dessange dément avec la plus grande fermeté les allégations contenues dans cet article. Monsieur Benjamin Dessange ne fait l'objet d'aucune poursuite, ayant été placé sous le statut de témoin assisté, compte tenu de l'absence de charges sérieuses à son encontre. De plus fort, la procédure a été clôturée très rapidement et le procureur de la République a pris un réquisitoire concluant au non-lieu, dans cette affaire. La confrontation demandée par les avocats de la plaignante n'étant qu'une vaine manœuvre procédurale. La procédure en cours démontrera la fausseté des allégations de la prétendue plaignante, qui a été mise en examen et renvoyée devant le Tribunal correctionnel pour des faits de diffamation publique au préjudice de monsieur Benjamin Dessange. Benjamin Dessange poursuivra toutes les personnes qui colporteront ou reproduiront les accusations contenues dans cet article »

La réponse de la rédaction : Nous remercions monsieur Benjamin Dessange de confirmer ce que nous écrivions, c'est à dire qu'il était mis sous le statut de témoin assisté et non pas poursuivi, mais que, de fait, Annabel Talon l'accuse de harcèlement. Nous avions d'ailleurs écrit que monsieur Benjamin Dessange démentait fermement ces accusations. Nous ne préjugions pas des diverses procédures et plaintes en cours d'un côté comme de l'autre.

À LIRE AUSSI

Beauty Bubble c’est fini

Beauty Bubble avec son concept de prix serrés pour un service express dans des endroits de fort passage, c’est fin. Parmi les causes de cet échec, l’équipe met l’accent sur la mauvaise conjonction lié aux mouvements sociaux à répétition (grèves et mouvement des Gilets jaunes) depuis deux ans, particulièrement délétère au vu du concept

Provalliance en congrès

Les salons Saint Algue, Coiff&Co et Intermède se sont réunis dimanche 19 janvier pour une présentation en live des prochaines collections, à la Maison de la Chimie de Paris, devant plus de 2000 franchisés et collaborateurs dans la salle et en direct sur la plateforme de formation LearnApp.