Les années 30 célébrées à Bobigny

13/08/2019 Formation/écoles
Formation/écoles Les années 30 célébrées à Bobigny

Le Campus des Métiers de l’Entreprise à Bobigny, sous le patronage des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, a organisé un projet pédagogique et artistique sous forme de concours, sur le thème des années 30 avec le lycée professionnel privé Marcel Lamy et la section esthétique. La conclusion a été un défilé le 1er juillet. L’idée : pousser les étudiants à se documenter, travailler en commun et surtout ne pas perdre de vue que le résultat devait rester glamour pour se raccrocher à une vision concrète de la beauté! Les élèves ont été entraînés par des professionnels reconnus notamment, des équipes de Raphaël Perrier, de Christophe Nicolas Biot ou de Make Up for Ever pour avancer et surtout sortir de leur zone de confort afin de se dépasser, tout en préparant des exposés sur les Années Folles. L’après-midi du 1er a été consacré à des animations sur l’artisanat (dont la mise en beauté, la coiffure afro ou l’utilisation d’accessoires capillaires) avant le défilé et une soirée festive. La gagnante catégorie CAP coiffure est Boutlalak Awatif (en photo). En BP c'est Aissata Camara qui l'emporte. Le campus fait également intervenir Aline Tacite ou Murielle Kabile, deux figures des cheveux multi ethnique, et participe à des événements, pour coiffer et maquiller à l’instar de la nuit du handicap le 15 juin dernier, sur Solidays du 21 au 23 juin ou durant Afro Punk les 13 et 14 juillet.

Photo: section photographie du Campus des Métiers

À LIRE AUSSI

Keune met le cap sur la formation à Angers

Après l’ouverture d’une première académie à Lyon avec le salon Roberto Stari en septembre 2018, Keune en ouvre un deuxième centre de formation à Angers. Inauguré le 17 juin, il se tient dans le Studio Baert, rue Saint Laud, une belle adresse reconnue
22/07/2019 Formation/écoles

Le financement de la formation des patrons reprend

La reprise annoncée du financement des formations des chefs d’entreprise est enfin sur les rails, selon le FAFCEA, mais avec des critères différents. Deux stages par an et par stagiaire pourront être financés avec une limite de temps de 50 heures en technique (coût horaire pris en charge de 25 euros HT) et de 24 heures en gestion ou 24 heures en VAE (coût horaire de 15 euros).
15/05/2019 Formation/écoles