NOS EXPERTS

Pascal BORTOT

Pascal BORTOT

Pascal Bortot est responsable de

formation bureautique (Internet, Office, Windows etc.) auprés de la

Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Côte-d'Or basée à Dijon. Il a crée et développé le CEMI

(Centre Micro-Informatique) en 1991,  et a acquis à ce titre une expérience de plus de 20 ans dans  le conseil individuel et  l'animation de réunions d’information et d’ateliers liés aux nouvelles technologies numériques. La Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Côte-d'Or a pour vocation d' informer et de former aux métiers artisanaux, lesquels regroupent  7400 entreprises dont les métiers des services, tel que la coiffure.

                      

                       

 

   

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

L' équipe de la rédaction de L' ECLAIREUR composée de  Eve Laborderie, Brice Thiron et  Catherine Sajno, et tous nos journalistes  ou contributeurs plus occasionnels ont  réuni les archives de L'ECLAIREUR, ainsi que les principaux textes officiels et réglementaires pour vous vous apporter des réponses aux questions classiques que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre salon. Vous bénéficiez ainsi de plus de 45 ans d' expérience de la coiffure cumulées par nos équipes,  lesquelles ont interviewé  les plus grands professionnels  dans tous les métiers.

POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
12 décembre 2011

Bonjour,
J' ai ouvert un site web pour mon salon basé à Lyon il y a 18 mois et je fais le bilan.. Je suis quand même un peu déçu par le trafic de mon site et par les clients nouveaux apportés..! Mon développeur et un peu tout le monde ici autour de moi me dit que je n' ai uncune chance d 'être percu par des clients si je ne fais pas un d'investissement en référencement et en optimization de mon site web comme il dit.. Pouvez vous me dire ce que vous en pensez, notamment quel cout raisonnable je peux envisager pour cette nouvelle dépense ? Est ce que cela vaut le coup notamment par rapport à une dépense de publicité plus classique comme un mailing par exemple.. ou de la publicité avec Google? Merci par avance de vos conseils. Alain

Bonjour

Qques pistes :

- tout d'abord, communiquez d'une manière classique sur le fait que vous ayez un site : sur les supports papier, vitrine, pub, encart annuaire, faites figurez l'adresse du site (éventuellement sur des gadgets publicitaires)

- il faut travailler le référencement ; il est tout à fait possible d'être bien classé sur Google pour un investissement faible, voir nul. Rapprochez vous de la Chambre de métiers ; beaucoup font des stages sur le référencement (c'est le cas chez nous en région Bourgogne) : en une journée, opn vous donne les pistes pour augmenter la position Google (par contre, il faut avoir la main sur le site et comme vous le dites pour l'optimiser ; est ce que le prestataire acceptera cela ?)

- il faut également établir sur le site des liens vers d'autres sites (fournisseurs, collègues artisans photographes, esthétique, fédé de la coiffure, organismes consulaires, annuaires...) ; établissez une liste.

- faites du référencement payant : une campagne Adwords sur Google de qques dizaines d'euros peut rapporter pas mal

- construisez vous une page facebook qui donnera un lien vers le site

Par contre, je ne crois pas trop au mailing papier. L'investissement est peu rentable. Profitez du site ; l'idéal serait que vous puissiez vous même effectuer ces actions (pas forcément compliquées), peu coûteuses et qui permettront au site d'être mieux placé, ce qui est la clé d'une bonne rentabilité.