Rupture de financement en formation continue

27/02/2019 Formation/écoles
Formation/écoles Rupture de financement en formation continue

Les réformes en cours sur le financement de la formation professionnelle englobent aussi la formation continue des chefs d’entreprises, sous la responsabilité financière du FAFCEA. Or ce point semble avoir été mal anticipé, contrairement à la lente transformation des OPCA en OPCO pour les salariés. Premier gros problème, la collecte -mal- transférée à l’Urssaf sur décision unilatérale de l’Etat : plus de la moitié des fonds manquent à l’appel, soit plus de 30 millions à trouver pour boucler l’année pour l’ensemble de l’artisanat ! D’où un risque d’arrêt des prises en charge pour les dossiers posés après le 15 mars, c'est-à-dire pour des formations réalisées après le 15 juin, comme le précise de son côté l’Unec (Union nationale des entreprises de coiffure) qui a interpellé les pouvoirs publics. Bernard Stalter, président de l’Unec, a rencontré en urgence les administrations concernées par ce dysfonctionnement. Une enveloppe de 20 millions d’euros, dont 12 millions pour le FAFCEA et 8 millions pour les conseils de la formation des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, a ainsi été débloquée. Enfin, une rencontre avec la DGE (Direction générale des entreprises) dépendant du Ministère de l’économie et des finances va être organisée. Reste le fond du problème : pourquoi 30 millions manquent-ils à l’appel ? Un point de détail qui augure mal des réformes en cours et qui rappelle furieusement les dysfonctionnements des précédentes réformes de la formation et du RSI avec ses appels de fonds fantômes et ces rappels impératifs avec menace de saisie de… l’Urssaf, pourtant en grand partie responsable des problèmes (à égalité avec la direction du RSI…) !

À LIRE AUSSI

Le financement de la formation des patrons reprend

La reprise annoncée du financement des formations des chefs d’entreprise est enfin sur les rails annonce le FAFCEA mais avec des critères différents. Deux stages par an et par stagiaire pourront être financés avec une limite de temps de 50 heures en technique (coût horaire pris en charge de 25 euros HT) et de 24 heures en gestion ou 24 heures en VAE (coût horaire de 15 euros)
16/05/2019 Formation/écoles

Formation continue, le grand bazar

Après la rupture de prise en charge des dossiers de formation continue concernant les employeurs de l’artisanat, une rallonge budgétaire a été débloquée pour finir l’année 2019. Mais problème, pour le moment on a encore du mal à voir la couleur des fonds annoncés et les règles de prise en charge devraient encore changer!
17/04/2019 Formation/écoles